23/12/2005

A comme… Arrivée

Que faut-il pour entrer au Mali ? Un passeport en cours de validité [valable six mois après la date du retour], un visa délivré par le Consulat du Mali dans le pays de résidence [30 euros environ] et un certificat international de vaccination contre la fièvre jaune.

 

Un traitement anti-paludéen préventif est également conseillé [Nivaquine, Lariam, Malarone, …], surtout si vous séjournez aux abords du fleuve.

 

Si c’est votre premier séjour en Afrique, n’oubliez pas de prévoir dans votre budget les frais de vaccination, entre 100 et 150 euros.

 

A quoi vous ajouterez les sempiternels coûts "Imodium, Motilium et autres Ercéfuryl"… une valeur sûre !

 

La monnaie locale est le franc CFA [100 CFA = 0,15 euros]. N’espérez pas retirer de l’argent sur place, si ce n’est à l’unique distributeur automatique de Bamako ! L’idéal est d’emporter des euros et de les changer en francs CFA au début de votre voyage. Des euros en suffisance si, comme moi, vous êtes fan de l’artisanat malien ;)

 

Généralement, l’arrivée se fait via la capitale, Bamako, littéralement "le marais aux caïmans" [également possibilité d’atterrir à Mopti ou Gao].

 

Mais déjà dans l’avion, pour peu que vous choisissiez un vol charter affrété par Point Afrique, c’est le Mali tout entier qui s’offre à vous : cacophonie, boubous, tissus chamarrés, palabres, marmaille, …

 

Si votre voisin est malien, il y a beaucoup de chance pour qu’il vous adresse gentiment la parole dans un délai de 3 minutes après le décollage. Par curiosité mais également histoire de bavarder un peu, loisir préféré des Maliens. Profitez-en pour le questionner sur son pays. Il vous répondra généralement avec plaisir… à grand renfort de sourires généreux et d’anecdotes savoureuses.

 

Une fois arrivé, c’est le dépaysement garanti. A moins de six heures de vol de Paris, vous vous retrouvez nez à nez avec Bamako. Bamako la turbulente… Bamako la colorée.

 

Personnellement, j’y ai retrouvé le capharnaüm de Delhi, son brouhaha, son effervescence, ses contrastes. Les étoffes élégantes des femmes maliennes côtoient les gaz d’échappement, les routes en terre rouge, la poussière, le bétail. Comme en Inde, aucun sens n’est épargné.

 

A comme… Arrivée. Bienvenue à Bamako, "la plus authentique des capitales africaines" !


10:46 Écrit par Julie O | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

er is ook groen in Mali jaja, er is ook groen in Mali!!!
wel mooie site
proficiaaat!!!!
ORAS

Écrit par : oras | 28/12/2005

et... tu en as fait combien de capitales africaines ?

Écrit par : Somebaudy | 28/12/2005

Argent sur place Pour les questions d'argent, si ne voulez pas tout trimbaler sur vous, toutes les grandes villes d'Afrique disposent de guichets Western Union.
Vous pouvez y retirer l'argent qu'un personne vous dépose dans un autre guichet partout dans le monde. Les frais sont plus élevés qu'avec une visa, mais c'est un bon filet de sécurité en cas de pépin et cela vaut mieux que tout perdre ou gâcher son voyage à se préoccuper de l'argent qu'on porte sur sois! Si vous partez un mois, prévoyez un retrait après 15 jours par exemple de la 2ème moitié de votre budget, :-) B
onnes découvertes a tous.

Écrit par : Bart | 04/01/2006

Les commentaires sont fermés.