14/02/2006

R comme… Rokia Traoré

R comme Rokia Traoré. Une fabuleuse chanteuse malienne reconnue pour mêler tradition et modernisme.

 

En réalité, ce n’est pas d’elle dont j’aimerais parler, mais d’un autre artiste malien, chanteur et compositeur. Un "Traoré" également… "Boubacar" de son prénom. Le père du blues bambara. Kar Kar comme le surnomment les Maliens, en souvenir de ses talents de footballeur ["kari kari" en bambara signifiant "dribbler"].

 

Début des années 60, juste après l’indépendance : Boubacar Traoré, star de la radio malienne, enregistre "Mali Twist". Chaque matin, les Maliens se réveillent au rythme de cette chanson, devenu symbole d’espoir et de renouveau : Enfants du Mali indépendant, prenons-nous en charge ! Que tous les jeunes Maliens partis à l’étranger reviennent au pays. Enfants du Mali, ensemble, édifions la Patrie. Kar Kar devient célèbre par-delà les frontières du pays.

 

"L’économie dans laquelle il vit est totalement différente de la mienne", écrit Lieve Joris dans son livre dédié à Boubacar Traoré. "Les CD et les cassettes qu’il a enregistrés à l’époque n’ont guère changé son mode de vie. Chez nous, en Europe, il aurait probablement fait carrière : il aurait un imprésario, une villa, une voiture, une vie mouvementée. Mais le monde du showbiz lui est étranger."

 

C’est ce qui plut, entre autres, à l’auteur de Mali Blues, paru en 1996 à l’occasion de la sortie du film de Jacques Sarasin Je chanterai pour toi. Deux documents remarquables que je conseille vivement, tout comme le cd The Best Of Boubacar Traoré, The Bluesman From Mali.

 

"Pas de Mercedes ni de villa aux lustres dorés pour ce bluesman malien, mais une mobylette et une concession dans les collines de Bamako où il vit avec les enfants de Pierrette et où, le soir, il prend sa guitare et chante sur le monde qui l'entoure." Lieve Joris

 

14:07 Écrit par Julie O | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

très belles photos du MALI

Écrit par : KAROLYNA | 02/03/2012

je viens de visionner une partie du Mali et Bamako ,certes vous avez pas mal de pauvretés mais en outre de jolis bâtiments sculptures et de magnifiques couleurs,les sculptures en bois sont faites minutieusement et avec délicatesse toute une merveille ,je suis étonné de voir de si belles choses bien et parfait.

Écrit par : KAROLYNA | 02/03/2012

Les commentaires sont fermés.